• back
  • 3.3.1-CRÉNEAUX DE MARCHÉ, ENVIRONNEMENT ET ASPECTS SOCIAUX-UTILISATION DES SYSTÈMES GPS ET GIS – LES PRINCIPES DE BASE

  • header fr
  • Utilisation des systèmes GPS et GIS – les principes de base

     
     

    La technologie de cartographie agricole moderne est un des éléments clefs pour la mise en œuvre d'efforts destinés à réduire la pauvreté et pour surveiller les activités agricoles dans les pays en voie de développement. Les techniques de télédétection sous forme d'images satellitaires multi spectrales, système de positionnement géographique (GPS - Geographical Positioning System) et les photographies aériennes digitales, se sont largement améliorées dans les dernières années et deviennent la base des Systèmes d'Information Géographique (GIS - Geographical Information System). 

    Les systèmes GIS et la télédétection en combinaison avec les systèmes de positionnement géographique globaux sont les instruments utilisés pour mesurer et vérifier les activités agricoles. L'importance attachée au fait de cartographier les activités agricoles dans les pays en voie de développement se doit, premièrement, à une volonté d'aider au contrôle et calcul des activités agricoles en cours. Deuxièmement, l'utilisation et la gestion des terres sont une partie intégrale du développement agricole et ce processus ne peut être géré avec succès que si le GIS et les techniques actualisées de télédétection sont utilisées.  

    Si vous ne pouvez pas le mesurer, vous n'êtes pas en mesure de le gérer… 

    L'utilisation du GIS comme partie intégrante du processus de cartographie aide à la création de modèles spatiaux qui indiquent les activités agricoles les plus viables dans certaines zones particulières. Ceci permet aux autorités d'améliorer les infrastructures autour des zones d'activités agricoles viables, tandis que les capacités de cartographie Web GIS peuvent être utilisées comme un instrument de marketing afin d'encourager les investissements et la création de zones de concessions agricoles. Finalement, les plateformes GIS pour contrôler les activités agricoles ainsi que l'utilisation et la gestion des terres, permettent les gouvernements et la communauté de donateurs de planifier toute activité destinée à combattre la pauvreté. 

    De façon intéressante, à la mi-2005, le gouvernement brésilien annonça qu'il commencerait à combiner l'information en images provenant de satellites avec des données recueillies dans un bon nombre de stations terrestres, et ce dans le but de réduire la marge d'erreur existante dans les estimations de la récolte de café. Les travaux sur ce projet ont débuté en 2003 - les images satellitaires ne sont pas qu'au bénéfice du café ; elles aideront aussi à la collecte d'informations sur les récoltes de soja, maïs, riz, canne à sucre,  citrus, blé et cotton. La comptabilisation du bétail national est aussi une option.