• back
  • 2.1.5-LES MARCHÉS DES CAFÉS-LA DEMANDE – CAFÉ SOLUBLE

  • header fr
  • La demande – café soluble

     
     

    Le terme café soluble recouvre le café en poudre “atomisé” (spray-dried), le café en poudre lyophilisé et liquéfié tel que les concentrés liquides. Tous ces procédés impliquent de déshydrater le café filtré torréfié et moulu. La lyophilisation donne un produit de qualité supérieure mais plus coûteux.

    La figure ci-dessous montre que la consommation mondiale de café soluble est en train de grandir de manière assez importante après quelques années de stagnation, passant de 21,4 millions de sacs (EGV) en 1999 à 29,9 millions de sacs en 2000.


    2.1.5-frSource: Neumann Kaffee Gruppe Statistics 

    En Europe l’augmentation de la demande a été relativement modeste à quelque 0,2 % par an ces dernières années, un rythme plus lent que celui de la croissance générale de la consommation tous types de café confondus. Au Royaume-Uni, où le café soluble représente environ 80 % de tout le café consommé, la demande avait commencé à présenter des signes d’un déclin reel, mais elle a été revitalisée ces dernières années par l'intérêt croissant pour les cafés de spécialité. Ailleurs en Europe, elle a toutefois légèrement progressé sur un certain nombre de marchés traditionnels du torréfié et moulu, tels que l’Allemagne où de nouveaux produits instantanés de spécialité à base de café (comme le cappuccino instantané) sont de plus en plus populaires. La Deutscher Kaffee-Verband estime que la part du café instantané dans la demande en Allemagne est passée de 6,2 % à 7,5% entre 1998 et 2005, reflétant la montée subite de la demande pour ces produits instantanés de spécialité, seulement pour retomber à 4.2% en 2009.

    L’essentiel de la croissance récemment enregistrée dans la consommation de café soluble peut être attribué à une augmentation de la demande en Europe de l’Est, notamment dans la Fédération de Russie, et en Extrême-Orient – deux régions où le café soluble occupe une grande part du marché. En Extrême-Orient la demande de produit “3 en 1” a considérablement augmenté. Il s’agit d’une boisson qui allie l’aspect pratique du café soluble à un blanchissant de café d’origine non laitière et au sucre, généralement conditionné en sachets mono-doses pouvant souvent être achetés à la pièce.

    En 2009, 72% du café soluble consommé dans les pays importateurs était transformé en café soluble dans ces pays. Le chiffre correspondant en 2000 était 83 %, ce qui suggère que les pays producteurs pourraient constater une hausse significative de leur part du marché du café soluble dans les pays importateurs. Pour les importations de café soluble on parle souvent de “poudre d’outre-mer” (offshore powder). La consommation de café instantané dans les pays producteurs varie considérablement. Aux Philippines et en Thaïlande le café instantané représente quelque 95 % de la consommation de café alors qu’au Brésil, le plus gros exportateur de café soluble, la consommation intérieure de café instantané représente environ de 5 % de toute la consommation de café. En Inde l’essentiel du café soluble est également exporté bien qu’il représente près de 35 % de la consommation locale. Au Mexique ce chiffre atteint environ 60 %.

    D’une manière générale Nestlé et Kraft Foods représentent environ 75 % du marché mondial, Nestlé fournissant à lui seul plus de la moitié de la demande mondiale de café instantané. 

    Mis à jour 02/2011