• back
  • 2.1.2-LES MARCHÉS DES CAFÉS-STRUCTURE DU MARCHÉ DE DETAIL

  • header fr
  • Structure du marché de detail

     
     

    Les ventes de café au détail (torréfié et instantané) dans les principaux pays importateurs passent par une combinaison de magasins de détail détenus par les torréfacteurs eux-mêmes, leur propre personnel de vente approvisionnant les supermarchés et les hypermarchés, et de grossistes et de courtiers en alimentation. 
Les supermarchés jouent aujourd’hui un rôle beaucoup plus grand que par le passé dans la vente de café au détail et les propres marques des supermarchés représentent à présent une proportion non négligeable des ventes de café au détail. Le café torréfié est vendu moulu ou en fèves et est conditionné en différents types et tailles de boîtes et de paquets. Le café soluble est généralement vendu en pots de verre, bien que les sachets soient en train de gagner en popularité notamment sur les marchés émergents et en particulier pour les produits “3 en 1” où le café est mélangé à l’avance avec du sucre et une crème pour café. Des portions d'emballage individuels pour service instantané sont également bien acceptés sur les marchés établis, de même que les dosettes ou café monodose et les capsules à être utilisées dans des appareils à filtre et machines d'expresso domestiques. Tout ceux-ci conjuguent la convenance de préparation, l’uniformité de la qualité et l'aise pour se débarrasser des granules de café. Plus récemment, il y a eu dans les Etats-Unis et l’Europe une évolution significative vers les méthodes de filtration de portions individuels avec le développement de nouvelles machines de filtration simple ainsi que le système de service filtré de versement par tasse unique généralement connue comme le système “chemex”. Il existe également un marché qui, bien qu’encore modeste, connaît une progression vigoureuse et qui concerne les boissons à base de café liquide prêtes à boire vendues en canettes ou en bouteilles.

    Les torréfacteurs disposent de deux segments de marché distincts :

    • Le marché de détail (épicerie), sur lequel le café est principalement mais non exclusivement, acheté pour être consommé dans les foyers;
    • Le marché institutionnel (restauration), sur lequel le café est destiné au marché extérieur au domicile, en d’autres termes les restaurants, cafés et bars, hôpitaux, bureaux et distributeurs automatiques.


    La part en pourcentage de chaque segment varie d’un pays à l’autre, mais l’essentiel des ventes au détail destinées à la consommation chez soi représente généralement 70 % – 80 % du marché global. Il existe des exceptions, notamment dans des pays tels que la Grèce, l’Italie et l’Espagne, où il existe un commerce pour la restauration bien établi et où manger à l’extérieur fait partie des traditions nationales.

    Chaque segment accepte une large gamme de produits, dont la qualité et le goût dépendent largement des origines du café qui composent les mélanges, du degré de torréfaction, du type de mouture, etc. La plupart des petits torréfacteurs ont tendance à se spécialiser dans un segment, alors que les torréfacteurs de plus grand taille et multinationaux servent généralement les deux. La plus grande partie du marché de détail reste néanmoins contrôlée par une poignée de multinationales de torréfaction gigantesques dont le degré de concentration augmente. Bien que cette tendance ait été temporairement stoppée par la croissance du secteur du café de spécialité, elle est à nouveau à la hausse avec l’acquisition rapide par les multinationales de petits torréfacteurs de cafés de spécialité.

    Mis à jour 02/2011