• back
  • 5.1.2-LOGISTIQUE ET ASSURANCE-SERVICES D'EMBARQUEMENT

  • header fr
  • Services d'embarquement

     
     

    Les services de lignes régulières sont des services réguliers entre des groupes de ports déterminés qui fonctionnent indépendamment des cargaisons disponibles. Les services de tramp impliquent quant à eux des escales dans les ports de manière irrégulière et opportuniste lorsque des cargaisons sont disponibles. En théorie des navires peuvent aussi être affrétés pour des tonnages plus importants mais l'affrètement est une opération complexe et les conditions doivent être négociées individuellement pour chaque affrètement. L'expédition sur des navires affrétés est généralement organisée par les importateurs.
    Pendant quelques temps au début des années 90 pour des raisons de coût, l'affrètement vers les États-Unis est devenu extrêmement populaire, en particulier pour les expéditions en provenance du Brésil mais aussi pour le café originaire d'Amérique centrale. En fait, il est devenu si populaire que la Green Coffee Association a établi un Accord de charte-partie pour le café (Charter Party Agreement for Coffee). Il s'agit d'un excellent document mais, ironie du sort, lorsqu'il fut approuvé par le Conseil de la GCA et adopté par les membres, les taux de fret des services de lignes régulières avaient suffisamment baissé pour ôter son attrait à l'affrètement. Le document existe toujours, mais il n'a pas encore été utilisé par les professionnels de la branche.

    Sauf mention contraire expresse, tous les contrats portant sur du café stipulent automatiquement que l'expédition se fera par navire de ligne, fonctionnant dans le cadre d'un service régulier, prévu.

    Les conférences sont des groupes d'armateurs qui proposent des traversées régulières en garantissant le nombre de navires qui seront disponibles pendant l'année entre différents ports et les horaires qui seront assurés. La plupart des navires sont probablement exploités dans le cadre d'une conférence. Les conférences planifient et garantissent les traversées vers et en provenance d'un nombre convenu de ports, ce qui limite les redondances entre leurs membres. Le système bénéficie à la fois aux vendeurs et aux acheteurs car les taux de fret sont relativement stables, les horaires sont publiés bien à l'avance, et des services réguliers et fiables sont offerts. Les navires de conférence sont habituellement de bonne qualité et leurs exploitants possèdent d'ordinaire une vaste expérience du transport du café.

    Les navires qui appartiennent à des compagnies de navigation qui ne sont pas membres de la conférence sont appelés navires hors conférence. Ces navires peuvent toutefois aussi opérer selon des horaires arrangés au préalable. Sur certains itinéraires ces navires offrent la seule concurrence régulière aux conférences.

    N.B. La suppression, en octobre 2008, imposée par l'Union européenne, de l'exemption de règles antitrust à des Conférences de lignes de transport maritime signifie que les lignes maritimes devront trouver un autre moyen pour se regrouper.

    Les taux de fret de la conférence réagissent habituellement plus lentement au libre marché que les taux des navires affrétés ou de tramp. N'oubliez toutefois pas que les conférences respectent aussi les horaires établis, que la cargaison soit abondante ou non. Les pressions collectives exercées par les vendeurs ou les acheteurs peuvent néanmoins constituer un facteur de poids à l'heure de déterminer les taux de fret.

    Les arrangements (ou alliances) en matière de partage des navires (VSA - vessel sharing arrangement) sont en train de prendre le pas sur les conférences traditionnelles jadis dominantes. Dans les VSA, plusieurs transporteurs proposent un service conjoint en se mettant d'accord sur une fréquence et une capacité vers et en provenance de certains ports. Les compagnies partagent les navires mis à disposition par chacun mais chaque transporteur commercialise et vend de l'espace en cale sur une base individuelle. Des contrats de fret individuels peuvent être négociés avec chaque compagnie et en fonction de l'espace disponible les réceptionnaires peuvent aussi désigner des transporteurs de leur choix pour leur marchandise. (Pour la plupart des chargements, c'est le destinataire plutôt que le chargeur qui règle et négocie le fret.) L'avantage pour les compagnies de navigation est une meilleure maîtrise des coûts et une efficacité accrue; les réceptionnaires jouissent pour leur part d'une plus grande souplesse en ce sens qu'ils peuvent négocier les taux et en quelque sorte "faire jouer le marché". Mais le nombre de traversées n'est pas nécessairement garanti et peut varier, par exemple pour stabiliser les taux de fret.

    Mis à jour 11/2007