• back
  • 12.8.7-QUESTIONS RELATIVES AU CONTRÔLE DE LA QUALITÉ-OTA - CAFÉ EN VRAC EN CONTENEURS

  • header fr
  • OTA - Café en vrac en conteneurs

     
     

    Ces dernières années ont été caractérisées par une augmentation substantielle des expéditions de café en vrac, à l'aide de conteneurs standard secs tapissés d'un liner. Un des avantages de ce mode d'expédition est l'économie qu'il représente pour le chargeur sur le coût des sacs (et il n'est plus nécessaire de les éliminer après utilisation), moins le coût du liner bien entendu. Mais il présente aussi d'autres avantages qui n'apparaissent pas toujours immédiatement.

    Le café expédié en vrac dans des conteneurs standard secs tapissés d'un liner arrive toujours en meilleur état que le café en sac expédié dans les mêmes conditions. L'expédition en vrac permet d'éviter la plupart des problèmes associés au transport de cargaisons en sac : pas d'odeur de sac, pas de perte de poids due à la manutention, et d'une manière générale une qualité mieux préservée.

    L'air qui reste à l'intérieur du liner fermé est appelé air interstitiel. L'air interstitiel présent dans le chargement en vrac se déplace à peine étant donné que les fèves bloquent la libre circulation de l'air, et l'air chaud ne peut ainsi pas se déplacer jusqu'au bord. Il s'ensuit que la moisissure se déplace moins jusqu'au toit et aux parois et le risque de condensation s'en trouve donc réduit.

    Pour autant que les bons liners et les bonnes procédures soient utilisés, et que le café expédié affiche un taux d'humidité correct, alors l'incidence des réclamations relatives aux cargaisons en vrac s'en trouve considérablement réduite par rapport à celles qui concernent les cargaisons en sac, de deux-tiers parfois selon certains.

    Les principes généraux s'appliquant au choix du conteneur sont les mêmes que pour l'expédition de café en sac. Voir 12.08.06.