• back
  • 5.2.5-LOGISTIQUE ET ASSURANCE-CAFÉ EN SACS EN CONTENEURS: EMPOTAGE ET CHARGEMENT

  • header fr
  • Café en sacs en conteneurs: empotage et chargement

     
     

    Arrimer les sacs dans le sens de la longueur plutôt que dans le sens de la largeur, et nicher les sacs de la deuxième couche dans les creux de la première. Ainsi moins de sacs seront exposés à la condensation et une hauteur moins élevée offre la même protection contre les conséquences du rayonnement thermique.

    Le café est hygroscopique et contient de l'eau. Lorsqu'il est à l'air libre le toit du conteneur chauffe pendant la journée et refroidit la nuit. Si l'air circule relativement librement alors l'air chaud et humide dégagé par le café monte vers les tôles d'acier plus froides, où la condensation peut être grave. L'effet de ce flux thermique est sérieux lorsque le café est empilé en sacs parce qu'ainsi l'air circule dans la pile, simplement du fait de la forme des sacs. Ces circuits d'air sont plus larges encore lorsque l'empilage est vertical comme sur la figure de gauche ci-dessous. Utiliser l'empilage en quinconce bloque ces courants d'air dans une grande mesure, et cela réduit aussi la hauteur de la pile, évitant les effets néfastes des zones les plus chaudes à l'intérieur du conteneur. Ceci contribue à expliquer pourquoi les conteneurs en vrac posent beaucoup moins de problèmes de condensation que les conteneurs de café en sacs.


    Cafe en sacs-Inconvénient et avantage
     

     

    Temps de transit. L'expérience a montré que l'essentiel des problèmes de condensation rencontrés au cours du transport maritime sont causés à l'origine (conteneurs empotés trop tôt avant l'expédition, ou pas convenablement tapissés), ou immédiatement après le débarquement (en particulier pour les conteneurs arrivant en hiver). Il est par conséquent de la plus haute importance de limiter dans toute la mesure du possible le temps de transit (en utilisant la navigation dédiée ou des itinéraires dédiés) et les périodes de latence ainsi que les tronçons terrestres pendant le transit.

    Position d'entreposage. Lors d'une réservation auprès d'un transporteur il convient de toujours donner pour instruction de "entreposer loin des sources de chaleur, au frais et à l'abri du soleil/des intempéries" ou "entreposer dans des endroits protégés uniquement/ loin de sources de chaleur et des rayonnements", en d'autres termes pas d'entreposage vers l'extérieur ou au-dessus. "Entreposer sous le pont" ou "en dessous de la ligne de flottaison" ne convient pas aux navires porte-conteneurs modernes, étant donné que les réserves de carburant se situent souvent dans la coque et peuvent dégager de la chaleur. On peut également utiliser des abréviations comme AFH = A l'écarte de la chaleur Et KFF = Eviter la congélation.

    Il convient toutefois de noter que sans connaître la position exacte d'arrimage du conteneur il est très difficile de prouver que la cause du dommage était le mauvais positionnement du conteneur à bord du navire. Le dommage pourrait avoir été causé à terre avant l'embarquement. Quoi qu'il en soit, quelles que soient les précautions exigées du transporteur, elles ne pourront jamais compenser le mauvais empotage d'un conteneur (sacs en contact avec le toit, ou café en vrac non nivelé).

    Voir le sujet 05.02.06 pour en voir la procédure de remplissage

    Mis à jour 11/2007