• back
  • 13.4.3-LE CHANGEMENT CLIMATIQUE ET L'INDUSTRIE DE CAFÉ-EMPREINTE DE CARBONE DES PRODUITS OU PCF

  • header fr
  • Empreinte de carbone des produits ou PCF

    L'industrie dans les pays développés, y compris l'industrie du café, est de plus en plus à la recherche de moyens pour réduire leur empreinte carbone, mais, si l'empreinte ne peut pas être mesurée de façon fiable, comment peut-elle être gérée? 

     
     
    L'empreinte carbone d'un produit décrit la somme de gaz à effet de serre accumulée pendant le cycle complet de production d'un produit (matériau ou de service) dans une application spécifique. 
     
    Cette définition a été développée par les participants du projet pilote d'Allemagne PCF (http://www.pcf-projekt.de), une initiative qui vise à élaborer des recommandations pour le développement méthodique et la coordination internationale afin de mettre en œuvre une méthode transparente et scientifiquement justifiée permettant de mesurer l'empreinte carbone des produits. Avec comme objectif supplémentaire d'adapter cette méthode à la communauté du café pour obtenir une norme commune, du moins, une base de référence afin de faciliter la comptabilité des PCF par les cultivateurs de café et d'autres.*
     
    Exemple d'une analyse du PCF dans la chaîne de valeur du café 
     
    Une étude pilote, intitulée Privat Kaffee Rareté Macharé, a été effectuée sur le café tanzanien. Les résultats, ainsi que d'autres rapports, sont disponibles sur http://www.pcf-projekt.de/main/results/case-studies 
     
    Les plus important torréfacteur allemand, Tchibo GmbH - www.tchibo.com - était le partenaire dans cette étude qui identifie un certain nombre d'étapes dans la chaîne de café qui contribuent aux émissions à l'air, dans l'eau et le sol et présente une vue d'ensemble schématique de ce qui se passe, où, et ce qui engendre en termes de GES. 
     
    D'intérêt ici est bien entendu de connaître
     
    • La contribution aux émissions de GES des différents processus au sein du pays producteur, comme la culture agricole, la transformation, le transport, le traitement,  l'emballage.
    • Et à l'extrémité de la chaîne de consommation: le transport outre-mer, la torréfaction, l'empaquetage, la distribution, le broyage / l'achat, la consommation et d'élimination des déchets.
     
    Les auteurs concluent que, dans cette étude de cas particulier,  les processus agricoles (production / transformation et les processus ascendants, y compris la production de produits agrochimiques) et la phase concrète du consommateur (achat, préparation) sont les principaux moteurs d'émission de CO2. Cependant, Ils soulignent que les méthodes de production sur les deux exploitations étudiées sont d'un niveau très élevé que des systèmes de production plus conventionnels peuvent produire des résultats différents. Néanmoins, l'étude présente un aperçu détaillé du processus d'analyse du PCF et devrait être d'un intérêt considérable à l'industrie dans son ensemble.
     
    Les auteurs indiquent également que dans de nombreux cas, il est difficile de tracer des cafés particuliers vers leur site de production d'origine, étant donné que tant de café est mélangée dans le pays producteur et expédié outre-mer en vrac. Ils recommandent que l'industrie du café élabore des normes harmonisées pour les méthodes de compensation au sein de la filière du café et soulignent l'importance d'assurer la transparence et la crédibilité quand il s'agit de faire des déclarations publiques concernant les PCF.
     
    Quelques exemples de différentes initiatives pour réduire les PCF 
     
    Pour avoir un exemple de la façon dont un petit torréfacteur a réduit l'empreinte de carbone de son entreprise, visitez www.bewleys.com. Cette entreprise a réduit sa contribution aux émissions de GES grâce à une série de mesures internes et a acheté des crédits carbone pour couvrir le reste comme démontré par le certificat Neutre de Carbone qui est disponible sur leur site web. Lien direct http://bewleys.com/about-us/our-certifications-awards
     
    La société Nestlé utilise actuellement quelque 800 000 tonnes de marc de café produit par 20 usines du soluble dans le monde entier en tant que carburant supplémentaire, au lieu de l'envoyer à l'enfouissement comme auparavant.
     
    Nestlé aux Etats-Unis travaille avec un producteur de bûches pour cheminées qui utilise les marcs de café Nestlé pour produire et commercialiser des "Bûches de café» pour l'usage dans les foyers domestiques. On peut trouver plus d'informations sur ce produit  à  http://www.pinemountainbrands.com/ 
     
    La même société présente un rapport intitulé 'Créer de  la valeur partagée' un aperçu de la façon dont Nestlé traite des questions environnementales en général. D'autres grandes entreprises de torréfaction tels que Sara Lee Corporation - www.saralee.com, et Kraft Foods - www.kraftfoods.com offrent d'information similaire sur le web.
     
    Il faut noter ici que le Projet de révélation de carbone (CDP de l'anglais Carbon Disclosure Project) - www.cdproject.net - rassemble des informations sur l'empreinte carbone d'environ 2 500 grandes entreprises du monde entier, y compris les principales sociétés multinationales de la torréfaction. Les participants comptabilisent et révèlent leurs émissions de gaz à effet de serre et leurs stratégies de changement climatique par le biais de CDP, pour qu'ils puissent fixer des objectifs de réduction et améliorer la performance. Pour accéder à ces rapports, on doit s'inscrire au projet CD. 
     
    Naturellement, il y a beaucoup d'initiatives concernant la réduction du PCF dans l'industrie en général, [as seulement celle du café. Le ralentissement de la vitesse des navires, une utilisation plus efficace du transport, l'utilisation de matériau d'emballage recyclé, combustibles moins polluants, la consommation d'énergie réduite, etc. mais elles ne font pas partie du champ de cette discussion.
     
    * Il y a actuellement un manque de cohérence dans les méthodes de comptabilité et la façon dont les données PCF sont rapportées, ce qui signifie qu'il peut être difficile de comparer les empreintes déjà publiées. Voir www.carbontrust.co.uk pour plus de détails.