• back
  • 6.1.4-COMMERCE ÉLECTRONIQUE-COMMERCE EFFICACE - SYSTÈME ECOPS

  • header fr
  • Commerce efficace - système eCOPS

     
     

    eCOPS, le système de Traitement électronique des opérations sur les denrées de la Bourse Intercontinental (ICE Intercontinental Exchange), est un excellent exemple de la façon dont le traitement des données et leur transfert par des méthodes électroniques conduisent à des gains de rendement dans le commerce du café courant.

    Il est devenu évident dans les années 80, que la masse croissante de documents papier nécessaires à la livraisons du café sur le marché à terme de New York, pouvait être réduite par l'utilisation de l'informatique. Dans un premier temps, le système original COPS (Traitement des opérations sur denrées) à réussi a  éliminer des duplicatas papier ainsi que d'interminables communications téléphoniques et d'échanges de télécopies, ceci a permis non seulement des gains de temps et de coût, mais en plus une réduction du nombre d'erreurs. Mis en place depuis 20 ans, COPS a évolué en un  système interactif basé sur la technologie du Web, passant d'un système clos, qui ne gérait que les livraisons passant par la bourse à un système capable de gérer livraisons pour toute la branche.

    eCOPS est devenu opérationnel avec le contrat C position mars 2004 sur le marché à terme de New York, quand les Récépissés d'entrepôt sous forme de papier ont été entièrement remplacés par une version électronique échangeable, ERW( Electronic Warehouse Receipts). D'autres documents électroniques disponibles sont les Connaissements des entrepôts (avis d'embarquement local), les résumés de contrat, l'avis d'embarquement, les déclarations de douane et l'affranchissement de la FDA, le mandat d'échantillonnage, l'ordre de livraison, la facture commerciale, la notification de transfert, le déblocage de fonds bancaires, la note de poids, la confirmation d'échantillonnage, le certificat de qualité, le certificat de classification. La plupart de ces documents n'offrent  pas d'intérêt direct aux exportateurs en tant que tels,  mais la liste démontre un ensemble homogène d'échange des données, du titre et, en conséquence, des marchandises et de l'argent. Le Ecops inclut une option de connaissements maritimes électroniques qui dans la théorie permet à des exportateurs s'incorporer complètement au système. Il convient toutefois noter que les compagnies maritimes principales elles-mêmes poursuivent leur propre solution électronique à la question des connaissements maritimes.

    L'intégrité des Récépissés électroniques d'entrepôt (ERW) du eCOPS et de toute autre documentation est assurée par la limitation du droit d'émission conféré aux seuls  opérateurs ayant une licence. Il convient toutefois de noter que les ERW émis par eCOPS sont acceptés en tant comme nantissement par le système bancaire.Toutes les compagnies qui traitent avec du café destiné à la Bourse sont reliées à eCOPS mais jusqu'ici le système n'est pas largement répandu pour des marchandises hors de livraison à la Bourse. Cependant, depuis 2003 tous les changements de propriété du café certifié pour la Bourse ont été dépisté avec succès par eCOPS, non seulement aux USA mais également dans les ports européens d'Anvers, de Hambourg et de Brême. Quelques entrepôts de café se sont déplacés à émettre les EWR d'eCOPS pour tout le café qu'ils manipulent, même du café certifié pour la Bourse ou autrement.

    Cependant, comme nous l'avons auparavant mentionné, eCOPS n'a pas réussi à se transformer en un marché électronique pour un véritable commerce interentreprises.

    Pour plus sur eCOPS et des mises à jour sur des développements ultérieurs, allez à la page www.theice.com et cliquetez  sur eCOPS.

    Mis à jour 11/2007