• back
  • 6.3.4-COMMERCE ÉLECTRONIQUE-DONNÉES CENTRALISÉES VERSUS TRAITEMENT DIRECT (STP - STRAIGHT-TROUGH PROCESSING)

  • header fr
  • Données centralisées versus traitement direct (STP - Straight-Trough Processing)

     
     

    Si les places de marché électroniques remplissent des fonctions électroniques et pourraient remplacer les fonctions de back-office pour chaque partenaire commercial, les données restent sur les serveurs dans la place de marché électronique. Pour certaines fonctions l'idéal est que les différentes parties de la chaîne d'approvisionnement aient accès à des données centralisées. Cependant, certains types de données doivent être conservés dans les bases de données des participants eux-mêmes pour des raisons de sécurité d'entreprise ou de gestion globale de l'entreprise : planification de la production, comptabilité, systèmes de gestion du contrat et de la position et ainsi de suite, qui sortent du champ d'activité de la place de marché. Ces données doivent être transférées entre les différents intervenants.

    Dans le commerce sans papier cela passe non pas par le transfert physique des documents ou une nouvelle saisie des données, mais plutôt par des messages électroniques de données, entre participants ou via la place de marché électronique.

    Si les données électroniques sont dans un format standard qui peut être reconnu par les systèmes participants, les informations peuvent être directement transférées d'un ordinateur à l'autre. Le système est aussi connu sous le nom de traitement direct (STP, straight through processing). Cela signifie que les données ne doivent pas être interceptées par les utilisateurs pour être vérifiées puis à nouveau entrées dans le système (re-tapes ou ressaisies*), mais qu'elles peuvent être directement intégrées à l'application ou à la base de données de l'utilisateur.

    Conjugué aux fonctions centrales offertes par les places de marché électroniques, le STP permet des efficiences et des économies à tous les niveaux de la chaîne d'approvisionnement. Les tâches administratives diminuent, et la visibilité ainsi que l'efficacité de la chaîne d'approvisionnement entre les partenaires de la chaîne commerciale augmentent.

    * Une étude McKinsey (2000) a révélé que les taux d'erreurs en case de ressaisie pouvait atteindre 50 % pour certains documents - en d'autres termes la moitié de tous les documents en circulation contient au moins une erreur.