• back
  • 6.5.1-COMMERCE ÉLECTRONIQUE-QUI POURRA UTILISER LE SYSTÈME ÉLECTRONIQUE?

  • header fr
  • Qui pourra utiliser le système électronique?

     
     

    Tout d'abord une infrastructure locale de TI doit être en place, de même qu'un cadre juridique. Si elles le sont, quiconque ayant un accès au Web, ou dont la banque, l'autorité chargée du café ou le fournisseur de TI est relié au système, peut y accéder, soit en tant que membre à part entière, soit en achetant le service au détail.

    Dans la pratique seuls les pays dont les autorités douanières et éventuellement les autorités responsables du secteur du café ont accepté le système et ont mis en place les capacités nécessaires en bénéficieront. Il semble vraisemblable que les gros pays producteurs y deviendront intéressés car pour eux les économies d'échelle peuvent être considérables. Les torréfacteurs seront aussi de plus en plus actifs du fait du contrôle et de l'information fournis par le réseau, qui permettent à certains de passer des systèmes juste à temps à des systèmes de gestion des stocks par le vendeur.

    Même si un torréfacteur n'est pas relié au système, l'importateur peut présenter les documents électroniques et les faire dupliquer en tant qu'originaux sur papier par l'autorité émettrice d'origine, par exemple le transporteur ou l'entrepôt.

    Pour l'acheteur il est cependant essentiel que l'exportateur soit relié au système. Au regard des économies de coûts et des moindres besoins en fonds de roulement permis par le système, ce lien peut devenir une considération importante à l'heure d'évaluer la viabilité d'une transaction ou d'une relation d'affaires donnée avec un pays d'origine ou un exportateur.