• back
  • 4.2.3-CONTRATS-LA PÉRIODE D'EMBARQUEMENT - D'EXPÉDITION

  • header fr
  • La période d'embarquement / d'expédition

     
     

    La terminologie la plus couramment utilisée comprend :

    Date d'embarquement/d'expédition: il s'agit de la date "embarqué" ou "expédié" du connaissement maritime. Les contrats devraient toujours préciser le(s) port(s) d'expédition. Sous les contrats FCA la date de livraison est la date du Récépissé du Transporteur.

    Marchandise spot (en disponible): il s'agit des marchandises déjà arrivées outre-mer, par exemple disponibles ex entrepôt à Hambourg.

    Marchandise flottante: il s'agit du café en voie d'acheminement par mer, en d'autres termes qui se trouve à bord d'un navire qui a déjà appareillé mais qui n'est pas encore arrivé.

    Navire dénommé (ou substitut): le café doit être embarqué sur un navire dont le nom est spécifié. Ajouter "ou substitut" garantit que l'expédition pourra aussi se faire si la compagnie maritime annule le navire spécifié ou le remplace par un autre. Nombre de contrats stipulent simplement la compagnie de navigation qui doit transporter la marchandise.

    Embarquement immédiat: s'entend dans les 15 jours de date à compter de la date de conclusion du contrat.

    Embarquement prompt: le chargement sera effectué dans les 30 jours de date à compter de la date de conclusion du contrat.

    Embarquement février (ou tout autre mois) : le chargement aura lieu n'importe quel jour de ce mois-là (aussi appelé mois simple); embarquement février/mars au choix du vendeur signifie que le chargement se fera n'importe quel jour à l'intérieur de ces deux mois (aussi appelé mois double).

    Plus la période d'expédition est courte, plus brève sera l'exposition du torréfacteur aux fluctuations du marché et plus précise sera sa planification financière et matérielle.
    D'une manière générale, les acheteurs cherchent à minimiser le degré d'exposition, et les mois doubles ne sont pas populaires.
    Après tout, embarquement mars/avril signifie que le chargement peut avoir lieu n'importe quel moment pendant une période de 61 jours, ce qui ne va pas dans le sens du système de livraison juste-à-temps de plus en plus utilisé (voir la partie 05, Logistique, pour de plus amples informations sur la question).

    Les vendeurs dans les pays sans littoral ou dont les liaisons maritimes sont inefficaces sont souvent contraints de vendre sur la base de mois doubles.
    À l'inverse, des pays comme le Brésil et la Colombie peuvent garantir que le café arrivera en Europe dans un délai de 21 jours à compter de la date de conclusion de la vente (10 jours environ pour les États-Unis). L'incapacité à offrir des détails précis sur le chargement (nom du navire, embarquement immédiat ou prompt, première quinzaine du mois) est un handicap pour la commercialisation.