• back
  • 3.5.8-CRÉNEAUX DE MARCHÉ, ENVIRONNEMENT ET ASPECTS SOCIAUX-RAINFOREST ALLIANCE

  • header fr
  • Rainforest Alliance

     
     

    Au sujet des exigences et de durabilité environnementales, le programme de certification de Rainforest Alliance (RA) est certainement le plus ambitieux. Basé sur des directives pour la gestion des exploitations agricoles, développées de façon continue depuis 1992 par le Réseau d'Agriculture durable (ou RAS), une coalition des ONG indépendants, ce travail a attiré un appui considérable y compris une subvention financée par le Programme de Développement des Nations Unies.

    Les normes de RA pour la production de café comprennent dix principes Sociaux et environnementaux du Réseau de l'agriculture durable :

    • Le système de gestion sociale et environnementale : Les activités agricoles doivent être planifiées, contrôlées, et évaluées étant en fonction des aspects économiques, sociaux et environnementaux, et ce, toujours dans le respect de la loi et des normes de certification. La planification et le contrôle sont essentiels pour la gestion efficace de l'exploitation, sa production rentable, la qualité de la récolte et l'amélioration de continue.
    • Le système de conservation écologique : Les agriculteurs doivent promouvoir la conservation et le rétablissement de l'écosystème sur l'exploitation et ses alentours.
    • La conservation de la faune et la flore - Des mesures concrètes et constantes sont prises pour protéger la biodiversité, surtout pour les espèces menacées ou en voie d'extinction, et leurs habitats.
    • La conservation de l'eau - Toute pollution et la contamination doivent être contrôlées, et les cours d'eaux devront être protégés par des barrières végétatives.
    • Traitement équitable et bonnes conditions de vie pour les travailleurs - L'agriculture doit améliorer le bien-être et le niveau de vie des agriculteurs, des travailleurs et leurs familles.
    • Santé et sécurité au travail - Les conditions de travail doivent être libres de danger, et les travailleurs doivent être formés et dotés du matériel approprié pour bien mener leurs activités.
    • Relations communautaires  - Les exploitations seront "bonnes voisines" des communautés de proximité, et une source positive pour le développement économique et social.
    • Gestion intégrée des cultures - Les agriculteurs doivent employer des techniques de la Gestion intégrée contre les nuisances et contrôler rigoureusement l'utilisation de produits agrochimiques afin de protéger la santé et la sécurité des travailleurs, les communautés et leur environnement.
    • Conservation des sols - L'érosion doit être contrôlée, et l'intégrité du sol et sa fertilité devraient être conservées et enrichies dans la mesure du possible.
    • Gestion intégrée des déchets - Les agriculteurs doivent avoir une programme de gestion des déchets afin de les réduire, les réutiliser et les recycler chaque fois que possible et de bien gérer correctement tous les déchets.

    Les normes RAS reposent sur un modèle reconnu internationalement pour la Gestion intégrée contre les nuisances; lesquelles permettent une utilisation, dans quelque limite, de produits agrochimiques. Les agriculteurs certifiés par RA n'utilisent pas les produits agrochimiques interdits par l'Agence de Protection Environnementale des Etats-Unis et celle de l'Union Européenne, ni les substances chimiques inscrites dans la liste du Réseau d'action contre les pesticides du "Dirty Dozen".

    Le RA considère qu'en respectant les normes, les agriculteurs pourront réduire les coûts, conserver les ressources naturelles, contrôler la pollution, conserver l'habitat, assurer les droits et bénéfices des travailleurs, améliorer la qualité de leurs récoltes, et gagner le sceau d'approbation certifié de RA. Ce sceau permet aux agriculteurs distinguer leur café. Ceci a de la valeur lorsqu'on établit des rapports commerciaux durables parce que la certification garantit que l'exploitation est gérée dans le  respect des normes sociales et environnementales les plus élevées.

    La procédure pour la certification comprend :
    1, Une visite préalable du lieu par des techniciens de RAS afin de déterminer les changements requis, ciblés pour obtenir la certification. (Diagnostic).
    2. Un audit exhaustif de l'exploitation agricole. (Audit pour la certification).
    3. Basé sur un rapport d'évaluation, le comité de certification détermine si l'exploitation agricole mérite la certification;
    4. Un contrat qui régit et contrôle l'utilisation du sceau d'approbation certifiée par la RA, la manipulation des produits certifiés et la promotion commerciale.

    Les ventes de café certifié Rainforest Alliance au cours de 2008 atteignaient 62 296 tonnes métriques de grain vert et sont le point culminant de la croissance annuelle de plus de 80% pendant les six dernières années. Du café certifié RA est actuellement produit en  Brésil, Colombie, Costa Rica, Equateur, El Salvador, Ethiopie, Guatemala, Honduras, Inde, Indonésie, Jamaïque, Mexique, Nicaragua, Panama, Pérou,  Tanzanie, Viêt-nam, et Ouganda. 

    Pour plus d'informations sur Rainforest Alliance et RAS, veuillez visiter les sites www.rainforest-alliance.org et http://www.rainforest-alliance.org/programs/agriculture/san/index.html 

    Mis à jour 07/2009