• back
  • 1.4.1-LE COMMERCE MONDIAL DU CAFÉ-CADRE INTERNATIONAL D’ÉVALUATION DES PRIX

  • header fr
  • Cadre international d’évaluation des prix

     
     

    Il n'y a pas un prix unique parce que le café n'est pas un produit homogène. Cependant, dans le sens général, le cadre international d'évaluation des prix du café peut être divisé comme suit:

    • Prix du physique : des prix pour le café vert ou physique
    • Prix indicatifs : des prix qui dépistent ceux des groupes plus larges pour des cafés comparables.
    • Prix à terme : projections des prix en date ultérieure pour des cafés de qualité standard
    • Prix différentiels : un système liant des prix du physique aux prix à terme.

    Les prix quotidiens pour le café physique sont déterminés par l'offre et la demande. Les critères d'évaluation de prix sont pour la plupart la qualité (quelle est la qualité d'un café déterminé ou d'une origine donnée) et la disponibilité (est-ce que l'offre est importante ou non pour un certain type de café). Ceci confirme que tous les cafés ne sont pas identiques. En fait, chaque expédition de café est unique en ce qui concerne ses caractéristiques, la saveur et la qualité et de là découle un prix différent. Evidemment il y a des autres facteurs qui jouent également un rôle, par exemple des attentes du marché, des actions spéculatives, des variations des taux de change et ainsi de suite. Cependant, en groupant des types plus au moins comparables, on peut donc calculer et même négocier un prix moyen.

    Les prix indicatifs de l'OIC édités chaque jour par l'Organisation Internationale de café à Londres, représentent et dépistent les prix de quatre principaux types de cafés disponibles sur le marché international: Arabicas doux colombiens, autres Arabicas doux, Arabica brésiliens et d'autres naturels, et Robusta.

    Ces index représentent les prix du disponible ou le prix au comptant, cotés dans le marché pour des cafés qui sont alors disponibles (ou dans un délai raisonnable). Ces quatre catégories permettent à l'OIC de calculer les prix pour ces quatre grandes groupes et ainsi surveiller l'évolution du prix pour chacun. En outre, suivant une formule convenue, l'OIC édite chaque jour un Prix Indicatif composé qui repose sur des prix indicatifs des quatre groupes arrivant de cette façon à un seul prix qui représente "tout le café". Ceci est probablement la meilleure indication courante du prix international pour le café - ceci et toute autre information des prix, aussi bien que l'historique peut être librement trouvé sur www.ico.org.

    Les prix à terme reflètent la disponibilité et la demande estimatives futures pour tout le café dans l'ensemble. Visitez le site www.nybot.com ou à www.nybotlive.com pour des prix à terme de l'arabica à New York, et www.euronext.com pour des prix à terme pour le robusta à Londres. Voir également les sections 08.04 et 08.05 du Guide pour une description de la qualité moyenne de café que ces marchés à terme représentent. Des graphiques de prix dépeignent le comportement des prix dans le passé - une bonne source des graphiques est www.futures.tradingcharts.com

    Cependant, et comme déjà mentionné, les prix indicatifs de l'OIC (qui dépistent des prix) et les marchés à terme (qui prévoient des prix) par nécessité ne sont valables que pour des cafés de qualité standard largement connus.

    Des marchés à terme sont utilisés pour limiter des risques sur le marché de café vert où des différentes qualités de café sont commercées. Les commerçants lient donc des prix individuels avec les prix à terme établissant ainsi une différence entre ces deux prix, appelé 'le différentiel'. En bref, le différentiel tient en considération (i) la différence entre un certain café et celui de qualité standard sur lequel le marché à terme est basé, (ii) la disponibilité réelle d'un café (abondant ou serré), et (iii) les modalités et conditions de la vente proposées. *

    La variabilité dans la qualité et l'attractif particulier d'un café rend compliqué l'étude des prix du café physique. Ceci rend tellement difficile la surveillance du comportement quotidien des différentiels et des prix du physique. Cependant, pour des recherches générales, l'information des prix fournis par l'Organisation Internationale de Café et les marchés à terme de New York et de Londres pour la plupart est suffisante.



    * Par exemple, la combinaison de prix à terme de New York ou Londres et le différentiel, donnera habituellement le prix FOB (Franco à bord) d'un type particulier de café vert. Cette formule permette au marché de coter tout simplement - par exemple "Qualité X du Pays Y pour l'expédition en octobre à Décembre New York plus 5" (cents de dollar/lb). Des commerçants et importateurs sont au courant des coûts d'expédition du café de chaque origine vers l'Europe, les Etats-Unis, le Japon ou quelque autre destination, et ainsi ils peuvent facilement transformer le "plus 5" dans un prix "débarqué destination finale".

    Mis à jour 07/2007