• back
  • 5.5.4-LOGISTIQUE ET ASSURANCE-LA PISTE DU RISQUE EN FOB: TRANSPORT JUSQU'AU PORT

  • header fr
  • La piste du risque en FOB: transport jusqu'au port

     
     

    Il n'existe pas de schéma uniforme de transport terrestre jusqu'au port. Chaque pays producteur a ses propres arrangements, mais ils ont en commun certains principes liés au risque.

    • Le camion qui vient chercher le café chez vous doit avoir été convenablement nettoyé car vous ne savez pas ce qu'il a transporté avant. Inspectez attentivement tous les camions pour voir s'ils présentent des odeurs et autres contaminations. Regardez si le toit ou le plancher présentent des trous au travers desquels l'eau pourrait pénétrer ou au travers desquels le café pourrait être volé à l'aide de sondes.
    • Il en va de même lorsque les conteneurs sont utilisés pour le transport intérieur. En outre, examinez de près les systèmes de fermeture des portes et leurs charnières.
    • Il est aussi recommandé de vérifier le degré d'humidité des planchers en bois de ces camions ou conteneurs à l'aide d'un instrument de mesure de l'humidité. Même un degré d'humidité considérablement supérieur à 20 %, une situation dans laquelle le café sera sans doute aucun endommagé, ne peut être constaté simplement en touchant ou en sentant le plancher.
    • Si le conteneur intérieur est aussi destiné à être utilisé pour l'expédition du café, assurez-vous que le conteneur est convenablement tapissé de liner, et que le café est complètement enveloppé dans du papier kraft solide ou dans du carton (en fonction de la saison et de votre type d'activité). (Voir 05.02.03.)
    • En fonction des conditions climatiques le rayonnement thermique peut représenter un danger potentiel. Même si tel n'est pas le cas, le café en conteneur ne devrait jamais être entreposé à l'air libre pendant une période prolongée.
    • Veillez à ce que seules des personnes connues et de confiance manipulent le café. Il est conseillé d'opérer avec un nombre aussi réduit que possible de camionneurs ou d'entreprises de transport routier afin de bâtir une relation de confiance. Il peut aussi s'avérer judicieux de définir clairement les camions et les chauffeurs pouvant être utilisés.
    • Ne permettez pas le transport par camion de nuit ou des arrêts prolongés dans des endroits inconnus. Si la distance jusqu'au port est trop longue pour la parcourir en un seul trajet de jour, veillez à ce que le chauffeur s'arrête avec le camion dans des endroits de confiance, et ne passe la nuit que dans une enceinte sûre et gardée. Dans certains cas les systèmes de convois peuvent aussi être utiles.
    • Dans certains pays il est conseillé d'envisager l'utilisation de services de sécurité. Avant d'adopter de telles mesures de sécurité et donc de vous lancer dans des frais, demandez-vous toujours à quelle vitesse vous serez averti d'un éventuel problème, et qui fera quoi pendant ce temps une fois ces informations reçues. Établissez une procédure de gestion des accidents ou des crises.
    • Veillez à ce que le café soit livré dans un lieu sûr et adapté, et que l'opérateur s'y connaît en manutention du café. À l'arrivée la marchandise devrait être convenablement contrôlée et un certificat de réception délivré. L'idée est de créer un dossier papier que l'assureur pourra vérifier.
    • N'oubliez pas, le climat dans la plupart des ports d'embarquement est loin d'être idéal pour le café. Avec des températures élevées et une forte humidité, le café absorbe l'humidité, jusqu'à parfois dépasser les limites autorisées pour un transport sûr et jusqu'à rendre inévitable une condensation sévère et la moisissure.

    Les exportateurs devraient garder à l'esprit le fait que sans cesse le café voyage et est entreposé à leur risque. Qui plus est, il est obligatoire de livrer une qualité et une quantité données à un moment et à un endroit donnés. Une mauvaise gestion du risque jusqu'à FOB peut saper toute possibilité d'invoquer la force majeure en cas de problème (en d'autres termes en cas qu'événements imprévisibles échappant au contrôle de tout le monde - voir la partie 04.05.08).