• back
  • 5.5.6-LOGISTIQUE ET ASSURANCE-LIVRAISON FOB - TERMES FCL (OU CY) EN VRAC

  • header fr
  • Livraison FOB - Termes FCL (ou CY) en vrac

     
     

    Les expéditions en vrac sont faites presque exclusivement sur une base FCL (charge en conteneur complète). Ce n'est que dans quelques ports que les compagnies de navigation proposent le chargement en vrac du café qui leur est livré en sacs. Pour les expéditions en vrac, soyez attentifs à tous les risques déjà mentionnés plus haut pour les expéditions FCL, ainsi qu'aux facteurs supplémentaires suivants:

    • Si la nécessité de sélectionner un conteneur adapté au transport du café en sacs est essentielle et évidente, elle l'est plus encore pour le café en vrac étant donné que séparer les fèves endommagées est bien plus difficile et coûteux. Le conteneur doit en particulier être propre, exempt d'altération, étanche, et être doté de dispositifs de fermeture et de scellage intacts. Seules des personnes responsables, expérimentées et fiables devraient se voir confier la vérification des conteneurs avant empotage.
    • Il est essentiel d'utiliser le liner adéquat. Il est fabriqué à partir de polypropylène tissé ou de matériau semblable qui permet au café de respirer. Le liner doit être fixé au conteneur de manière à ce que:

    1. Il ne glisse pas lorsque le conteneur est incliné pour déverser le café;
    2. Le toit du liner ne repose pas sur le café;
    3. Le gonflement ne touche pas les portes et en soit bien éloigné (l'effet de gonflement est exacerbé pendant le transit).
     
    • Le liner doit être correctement rempli de la quantité et de la qualité correcte de café. La surface du café doit être aussi égalisée que possible pour offrir une distance maximale entre le café et le toit du conteneur, et pour empêcher que le liner repose sur le haut du café.
    • Sceller le conteneur est une bonne solution pour attester de ce qui a été fait. Le transporteur apposera probablement aussi des scellés - auquel cas il convient de vérifier avec soin qu'ils ont été correctement posés, et que leurs numéros sont notés et mentionnés dans les documents d'expédition. (Le Contrat européen pour les cafés exige des chargeurs qu'ils fournissent les numéros des scellés et du conteneur dans l'avis d'embarquement.)