• back
  • 5.3.3-LOGISTIQUE ET ASSURANCE-QUALITÉ ET ÉCHANTILLONAGE

  • header fr
  • Qualité et échantillonage

     
     

    Recevoir une qualité de café non demandée crée d'énormes problèmes pour le torréfacteur. Cette constatation a été renforcée par les pratiques modernes d'approvisionnement juste à temps.

    Les grosses usines de torréfaction insèrent les conteneurs entrants dans la ligne de production en fonction de la qualité, en d'autres termes pour utiliser le café dans un mélange ou pour la campagne de production numéro X. La qualité est connue en ce sens que le département des achats a précédemment approuvé un échantillon du café et qu'il s'est vu attribuer un code d'achat ou de qualité. L'usine a reçu l'échantillon du lot embarqué (shipping sample) et a vérifié sa conformité avec le code d'achat.

    Il est extrêmement important pour le torréfacteur que l'échantillon du lot embarqué soit pleinement représentatif du lot embarqué car à l'usine de torréfaction le conteneur est déchargé directement dans le silo de réception. Ceci laisse peu de marge de manœuvre - inverser l'opération est à la fois difficile et prend du temps. Bien entendu quelqu'un surveille l'opération de déchargement pour s'assurer que les corps étrangers ne sont pas trop nombreux, et qu'il n'y a pas d'amas de café. Les amas suggèrent des dommages causés par l'eau ou la condensation ainsi qu'un risque potentiel de moisissure.

    Après avoir été déversé, le café passe par un conduit de transfert jusqu'au silo de pesage électronique. Pendant ce passage un temporisateur ouvre une soupape à intervalle régulier, permettant à une petite quantité de fèves de passer dans un réceptacle d'échantillonnage. Ainsi la totalité du chargement est automatiquement échantillonnée, du début à la fin. L'échantillon ainsi prélevé est ensuite parfaitement mélangé et contrôlé pour s'assurer qu'il correspond au code d'achat ou de qualité. Ce système est beaucoup plus précis que l'ancien qui utilisait une sonde d'échantillonnage sur environ 10 % des sacs. Après approbation et pesage le café est transféré jusqu'au silo d'entreposage final en attendant de passer au torréfacteur. Pendant ce transfert tout corps étranger, poussière et déchets sont retirés, là encore automatiquement.