• back
  • 9.7.1-OPÉRATIONS DE COUVERTURE ET AUTRES-ANALYSE TECHNIQUE DES MARCHÉS À TERME - PERSPECTIVE

  • header fr
  • Analyse technique des marchés à terme - Perspective

     
     

    L'analyse technique est l'étude du marché lui-même plutôt qu'une évaluation des facteurs qui agissent sur l'offre et la demande d'un produit. Les composants importants d'une analyse technique sont les prix, le volume échangé sur le marché et les positions ouvertes. Comme cette approche technique ne prend en considération que le marché, elle doit tenir compte des fluctuations qui traduisent les actions des opérateurs et qui ne sont pas nécessairement associées au cycle de l'offre et de la demande. Toutes les analyses se fondent sur l'hypothèse de base selon laquelle une simple analyse du comportement passé du marché (quoique de nombreux spécialistes du négoce du café ont du mal à l'accepter) permet de prédire l'évolution du marché à l'avenir.

    Tous les négociants, voire la quasi-totalité d'entre eux, ne peuvent effectuer une analyse technique détaillée. Les éléments les plus importants sur lesquels repose une prise de décision exacte sur les contacts étroits avec les marchés et les professionnels ayant d'excellentes connaissances du négoce. Cependant, si les analystes travaillant sur graphiques fournissent l'analyse dans une période de temps où elle peut être utilisée, l'analyse technique peut apporter des informations supplémentaires utiles, notamment dans le cas des prévisions à moyen terme.

    Les principaux outils d'analyse sont les structures passées des prix qui sont reproduites sous diverses formes  de graphiques. Les variations de volume des positions ouvertes (c'est-à-dire le nombre de contrats à terme ou sur options en cours sur un produit donné) et le volume total des opérations sur le marché sont également examinés. Les graphiques utilisent souvent une moyenne mobile pour enregistrer et interpréter l'évolution des prix. Dans la plupart des graphiques, une moyenne évolue avec le temps alors que les informations les plus récentes sur les prix sont incorporées à la moyenne et que l'ancien prix est éliminé. Par exemple, une simple moyenne mobile sur trois jours du cours de clôture quotidien d'un produit varie comme suit : le mercredi, la somme des cours de clôture de lundi, mardi et mercredi est divisée par trois; le jeudi, la somme des cours de clôture de mardi, mercredi et jeudi est divisée par trois; et ainsi de suite. Les analystes peuvent, en fonction de leurs besoins, faire la moyenne des cours sur une période d'heures, de jours, de mois, voire d'années.

    La valeur de la moyenne mobile est toujours en retard sur le prix du marché. Lorsque les prix montent sur des marchés haussiers, la moyenne mobile tombe en dessous du prix courant. Cependant, la moyenne mobile sur un marché baissier sera plus élevée que le prix courant. Lorsque les prix évoluent dans le sens inverse, la moyenne mobile et le prix courant se croisent.

    Les partisans de l'analyse graphique acceptent que les facteurs fondamentaux sont les déterminants primordiaux des prix des produits, mais ils font observer que ces facteurs ne peuvent pas prédire les prix. Ils soutiennent que dans l'analyse graphique les graphiques incorporent tous les facteurs fondamentaux qui façonnent les prix et traduisent également la réaction subjective du marché à ces facteurs. L'autre argument est que, si la courbe des prix et les autres éléments des prix sont réels et objectifs, l'interprétation est, par la force des choses, subjective. C'est ainsi que le même graphique peut envoyer à différents lecteurs des signaux contradictoires.

    Dans la réalité, il est probable qu'il y aura un chevauchement important entre l'approche fondamentale et l'approche graphique. Il est courant que les opérateurs déterminent la tendance du marché en étudiant les facteurs fondamentaux, puis choisissent le bon moment pour faire des opérations sur le marché en se référant aux graphiques. De même, les partisans de l'analyse graphique étudient également d'autres facteurs qui se situent au-delà de la limite de l'analyse technique. Il se peut qu'ils considèrent le nombre de jours de commercialisation qui restent avant l'expiration d'une position, les montants notifiés pour livraison à la bourse, la situation des positions longues et la possibilité d'accepter des livraisons à la bourse sans résultats défavorables.

    De nombreuses sociétés se spécialisent dans la production de graphiques pour divers produits de base et la plupart ont leurs propres sites Web sur lesquels il est possible d'accéder aux informations relatives à l'analyse des graphiques tels que l'historique du cours, les volumes, les positions ouvertes et les études techniques. En outre, tous les sites d'information sur le café, tels que www.theice.com, www.liffe.com, www.coffeenetwork.com , et www.tradingcharts.com, offrent des services d'établissement et d'analyse de graphiques. La plupart font apparaître non seulement le prix, mais également le volume et les positions ouvertes, qui sont tous examinés dans 09.07.02, 09.07.03
    et 09.07.04.