• back
  • 9.7.4-OPÉRATIONS DE COUVERTURE ET AUTRES-LES GRAPHIQUES

  • header fr
  • Les graphiques

     
     

    Les deux graphiques les plus couramment utilisés dans l'analyse technique sont les graphiques en barres, et les graphiques point et figure. De nombreuses études techniques peuvent être ajoutées à ces graphiques, telles que les lignes de tendance, les moyennes mobiles et les probabilités (stochastics).

    Les graphiques en barres utilisent une barre verticale pour enregistrer la partie supérieure et inférieure d'une fourchette des cours pour chaque jour de Bourse. La longueur de la barre montre l'amplitude des différences entre la cotation la plus élevée et la plus faible. Une petite ligne horizontale traverse la ligne verticale au niveau du cours de clôture. Par conséquent, dans une seule ligne par jour il est possible de montrer le cours de clôture ainsi que la cotation minimale et maximale enregistrée pour ce jour-là. Les faits, enregistrés quotidiennement, constituent une structure qui peut couvrir plusieurs semaines, plusieurs mois, voire plusieurs années. Pour certains analystes, le graphique en barres devrait être établi dès qu'une nouvelle position de bourse est ouverte. Cependant, il est d'usage de prolonger le graphique initial en superposant la nouvelle position sur celle qui vient d'être dénouée. La nouvelle position pouvant comporter des déports ou des reports par rapport à l'ancienne position, il conviendrait d'indiquer clairement sur le graphique le point où la nouvelle position commence et l'ancienne s'achève.

    Le tracé continu peut s'effectuer de diverses façons. L'une d'elles consiste à représenter la première position jusqu'à ce qu'elle se dénoue, puis à continuer avec la nouvelle première position. Une autre consiste à ne montrer qu'une position jusqu'à son dénouement, puis à poursuivre avec le même mois de l'année suivante. Cette dernière façon présente un inconvénient car dès qu'une position se dénoue, par exemple en décembre 2002, et que la position suivante est prise en décembre 2003, les prix peuvent avoir enregistré des changements appréciables, aussi le graphique mettra en évidence soit une forte augmentation soit une forte diminution.

    Les lignes de tendance sur les graphiques font ressortir les modifications de tendances sensibles mais masquent les variations subtiles des facteurs de l'offre et de la demande. La ligne de tendance convient mieux à l'enregistrement des modifications à long terme des indices ou d'autres données financières et économiques. Le marché enregistre trois types de tendances : une tendance haussière lorsque les prix montent, une tendance baissière lorsque les prix baissent, et une tendance uniforme ou latérale lorsque les prix n'évoluent ni dans un sens ni dans l'autre. Une tendance uniforme, maintenue sur une période relativement longue est appelée zone de congestion. Plus la zone est étendue, plus grande est la possibilité de voir le marché amorcer une tendance certaine, soit à la hausse, soit à la baisse.

    Les structures les plus simples à reconnaître sont celles constituées par les trois types de lignes de tendances. Il s'agit de : la ligne d'appui qui est tracée pour relier les points intérieurs d'une évolution des prix; la ligne de résistance qui traverse les sommets d'une tendance; et le chenal, zone se situant entre la ligne d'appui et la ligne de résistance qui contient une évolution soutenue des prix.

    Le graphique point et figure diffère en deux points importants du graphique en barres. Tout d'abord, il ignore le passage du temps. À l'inverse d'un graphique en barres où les lignes sont à égale distance pour indiquer des périodes temporelles distinctes, chaque colonne du graphique point et figure peut représenter n'importe quelle durée. Ensuite, le volume des échanges n'a pas d'importance car on estime qu'il ne fait que traduire l'action des prix et est sans intérêt pour les prévisions. La mesure du changement dans l'évolution des prix détermine à elle seule le tracé du graphique. Les hypothèses qui sous-tendent le graphique point et figure concernent principalement le prix d'une marchandise. On suppose que le cours, à n'importe quel moment, représente la valeur de la marchandise jusqu'au moment de la conclusion du contrat. Ce cours est le consensus entre tous les acheteurs et vendeurs du monde entier et résulte de l'interaction de l'ensemble des forces qui régissent les lois de l'offre et de la demande.

    De plus, il n'est pas nécessaire d'inclure d'autres informations dans ce graphique, car on suppose que le cours reflète toutes les informations indispensables sur la marchandise.

    Des graphiques en temps réel et différés sont disponibles auprès de diverses sources telles que par exemple www.theice.com , www.tradingcharts.com  et www.coffeenetwork.com  - pour n'en citer que quelques-unes.

    Des données et graphiques journaliers et mensuels sur les prix à terme du café son presentés par www.futures.tradingcharts.com Cette information en plus d'être facil à accéder est offerte à titre gracieux.