• back
  • 9.3.1-OPÉRATIONS DE COUVERTURE ET AUTRES-OPTIONS D’ACHAT ET OPTIONS DE VENTE

  • header fr
  • Options d’achat et options de vente

     
     

    Une autre approche de la gestion du risque a également prouvé son efficacité:  l'achat d'options sur le marché à terme comme assurance contre les fluctuations des prix.

    Cette stratégie est attrayante en ce sens qu'elle permet de limiter les pertes sur le marché à terme tout en protégeant le potentiel de hausse des prix. Elle est particulièrement attrayante pour les petits producteurs qui peuvent souhaiter établir un prix plancher (supérieur au coût de production) sans engager de capital sur un compte sur marge.

    Les options à elles seules ou conjuguées à des opérations à terme offrent une grande latitude aux gestionnaires de risque dans la conception de leurs stratégies de couverture. Voici deux options sur lesquelles reposent toutes les stratégies en matière d'option : l'option d'achat et l'option de vente.

    Une option d'achat (call option) confère le droit, mais non l'obligation, d'acheter un contrat à terme à un prix convenu entre la date de conclusion du contrat et le moment où le contrat à option expire. Si l'acheteur décide d'exercer l'option alors le vendeur de l'option est obligé de livrer un contrat à terme.

    Une option de vente (put option) confère le droit, mais non l'obligation, de vendre un contrat à terme à un prix convenu : le vendeur de l'option est tenu d'accepter le contrat à terme si l'option est exercée.

    Bien entendu, le détenteur de l'option exercera l'option uniquement si l'opération est judicieuse du point de vue financier, en d'autres termes si l'option présente un bénéfice.

    La chose la plus importante concernant les options et qu'il convient de retenir est que lorsque vous achetez une option, vous payez une prime et votre perte potentielle est limitée au montant de cette prime. L'option peut être exercée à tout moment, quelle que soit l'évolution du marché, ce qui signifie que les bénéfices potentiels mois le montant de la prime sont illimités. En outre, vous n'êtes pas tenus de verser une marge lors de l'achat de l'option. Les options fonctionnent un peu comme une assurance : le paiement d'une prime offre un niveau de protection contre les pertes. 

    Lorsque vous vendez (émettez) une option, l'inverse est vrai. L'émetteur de l'option perçoit une prime (profit limité) et doit s'exécuter quelle que soit l'évolution du marché (risque illimité). Les émetteurs d'options doivent avoir des comptes sur marge.  Du fait du risque potentiellement illimité, seuls les opérateurs en couverture et les négociateurs expérimentés devraient envisager la vente ou l'émission d'options.